Comment les communications par câble véhiculent nos données à travers la planète ?

Un câble de communication sous-marin est un câble coaxial en général pas plus grand qu'une canalisation classique et il est posé au fond de nos mers et océans entre les différents territoires et continents situé sur  la terre. Principal émetteur et récepteur des signaux de télécommunication aux niveaux de la téléphonie et plus globalement de la connexion internet et des nombreuses données numériques.

cablecoaxial sous marin

Aujourd’hui les câbles modernes ont généralement un diamètre d’environ 25 mm et pèsent environ 1,4 tonne au kilomètre en sachant que les câbles coaxiaux sont plus grandes et plus lourds aux sections d’eau peu profondes, très près du rivage.

Il faut savoir que tous au début des années 1850; les premiers câbles coaxiaux de communications sous-marins ont vu le jour. Mais à cette époque, ils les ont utilisé pour transporter le traffic télégraphique (La télégraphie est un échange à longue distance où l’expéditeur utilise des codes symboliques à l’instar d’un échange physique pour transmette un message). 

Quelle est la date du premier câble coaxial sous la mer ?

Les premiers essais réussis, ils ont donné suite aux premiers câbles coaxiaux commerciaux comme par exemple en août 1850 avec la société britannique « Submarine Telegraph Compagny » qui a posé la première ligne coxiale à travers la Manche et aussi la suite; la première ligne transatlantique fut posée principalement grâce à la domination britannique qui était à cette période les meilleurs installateurs dans ce marché. Par la suite, des navires ont été construit pour poser les câbles et les rallonges coaxiales partout sur le globe entre pays et entre les continents.

Aujourd’hui, les câbles sont en fibres optique, le premier câble téléphonique transatlantique à utiliser la fibre optique était le « TAT-8 » et date de 1988, il à deux paires opérationnelles et une paire de secours. Car oui, les problèmes de câbles brisés peuvent arriver principalement à cause des chalutiers, les ancres ou même naturellement  comme des tremblements de terre ou par exemple par des morsures de requin.

Dans ce cas les stations côtières peuvent localiser une rupture dans un câble par des mesures électriques et un navire de réparations de câbles sera envoyé à l’endroit précis pour larguer une bouée de repérage prés de la faille. Bien sûr la situation peut être plus au moins complexe et rapide en fonction du lieu et la profondeur de la rupture. Mais restons positif car les problèmes de pannes sont beaucoup moins fréquentes chez avec les coaxiaux sous-marins que ceux terrestres,. Malheureusement les câbles sous-marins sont très souvent plus coûteux et complexes et plus ou moins rapide comme dit précédemment que les câbles terrestres.

coaxial sous marin

99 % est le pourcentage des données internationales qui sont transmises par les câbles de communications sous-marins. Ce qui n’est pas négligeable en sachant aussi que il y à des centaines de milliers de kilomètres de long de câbles coaxiaux partout en milieux aquatique.

Ce qui est aussi impressionnant c'est qu'actuellement les câbles de communications sous-marins sont plus rapide et moins cher que les satellites. Même si des choses incroyables sont prévues dans l’espace, notre simple connexion internet reste plus efficace en restant sur notre planète. Pourtant les câbles de fibres optiques actuel sont nées aux mêmes moments que les satellites mais ils ont une latence et une perte de débit plus importante ce qui en résulte que les câbles restent beaucoup plus utilisés que les satellites.

Les câbles de communications sous-marins ne sont pas éternels, en moyenne ils sont conçus pour durer 25 ans. En 2020, c’est 456 câbles qui sont en services dans le monde entier mais il y a aussi une partie du matériel qui est nommé  « câbles noirs » !  Ces câbles noirs sont simplement des câbles non fonctionnels donc ils ne sont pas allumés.

cable sous marin SMA

Antarctique, exception à la règle ?

A savoir qu’il y a un continent qui ne possède pas de câbles de communications sur ses côtes, il s’agit de l’Antarctique ! Effectivement , l’Antarctique du à sont manque de populations (il y a que 2150 habitants qui ne sont pas permanent). Ce continent est tout d'abord un lieu d'aide à la recherche scientifique mais qui est surtout un lieu de réserve naturelle. C’est pour ces raisons principalement qu’il ne serait pas judicieux d'y installer des câbles de fibres optique ou téléphonique par exemple.

Depuis quelques années il y a des répéteurs d’installés le longs des câbles environ tous les 40 à 80 kilomètres pour amplifier le signal pour le booster. Ce qui donne une aide très appréciable car il faut se mettre en tête que le signal est comme une toupie que l’on tourne au bout d’un certain moment la toupie à plus assez de puissance pour tournée ce qui est exactement comme les câbles de communications sous-marins. Il faut se dire que des kilomètres et des kilomètres de câbles et rallonges SMA épuisent ce signal donc chaque répéteur est très utile.

Pour conclure, aujourd’hui les câbles de communications sous-marins sont omniprésents dans notre vie même si on ne s’en rend pas forcément compte, chaque recherche sur internet peut être liée à ces câbles qu’on soit en France ou au Japon, cette construction est capitale à notre vie quotidienne que ce soit pour quelques mètres ou à des milliers de kilomètres.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
CONTACTEZ-NOUS
@Par Email
Paiement sécurisé
CB, Paypal, Virement
FRAIS DE PORT OFFERTS
dès 99€ d'achat
Livraison rapide
Délai 48H !

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,